Partagez | .
 

 We aren't in the Dark ! [PV Lisanna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avatar : Michelle Rodriguez
Messages : 642
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: We aren't in the Dark ! [PV Lisanna]   Jeu 4 Juil - 20:46


Vingt heures venaient de sonner et Nevada était tout juste de retour au QG. Elle venait d'assister à une transaction à l'autre bout de la ville pour un chargement de drogue. Quelqu'un d'autre aurait put y aller, après tout c'est elle le boss même si c'est tenu secret. Plusieurs membres du cartel était là, dont le responsable de tout ce qui est trafic de drogue. Nevada a ainsi put voir comment se déroule ce genre d'échange, elle aime quand tout se passe sans accro. Aujourd'hui ce fut le cas. A son retour au garage, elle alla voir Morales, comme-ci elle venait lui faire un rapport. Pour tous les membres du Cartel ou presque tous, elle est le bras droit de Morales, hors c'est l'inverse. Heureusement qu'elle a entièrement confiance en son ami et que celui-ci la connait très bien. Sans ça, ce petit numéro ne marcherait pas. Et dire que tout ça est la faute de Lisa. Si elle joue à cache-cache c'est pour lui faire plaisir. Sa petite sœur est toujours un peu trop inquiète et "mère poule" que ce soit avec Hilda ou elle. A leur arrivées à Oslo et en entendant toutes les rumeurs, elle a prit peur pour ça grande sœur. Nev' n'aime pas ça, se cacher ce n'est pas son truc. Au moins, elle se contente de jouer "faussement le jeu" en prenant simplement la place de bras droit. Comme ça, elle est sûr de ne pas être la cible numéro un de leurs ennemies.

En parlant d'ennemie, il se trouve qu'il n'y a pas longtemps, une Yakuza à tenté de tuer Morales alors qu'il était en train de dormir. C'est une chance qu'elle n'était pas loin et que le bruit l'a attiré. In-extremis, elle est parvenue à sauver Morales et à se battre contre la Japonaise qui a prit la fuite. Ce n'était qu'une première attaque, il faut croire que ce ne sera pas la dernière. Si jamais Lisanna apprend ça... pfff elle ne veut pas imaginer la morale qu'elle risque de lui faire. Surtout quand défiant la tueuse, elle devient une cible potentielle de celle-ci. Bref c'est loin d'être rose. Quand elle eut finit de parler avec son bras droit, elle le laissa pour bricoler une des voitures se trouvant dans le garage.

[tu m'excuseras pour ce premier post foireux ><]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 58
Date d'inscription : 28/06/2013

MessageSujet: .   Ven 5 Juil - 13:09

Je me précipitai dans mon salon en quête de mon téléphone que j'avais oublié ce matin avant de partir au bureau. Je venais littéralement de fuir mon travail pour aller faire une petite visite à ma sœur. Et, j'en avais profiter pour venir le récupérer, tant qu'à faire un détour, autant qu'il soit rentable. Je le vis sur la table et le saisit – me cognant au passage dans le pied - l'enfournai dans mon sac. Je fis attention à ne pas lâcher mes clefs et courus vers la porte. Ma cheville me lançait vaguement mais j'étais trop préoccupée pour m'en soucier.
Je mis une bonne minute à verrouiller ma porte d'entrée, ma main tremblant d'anxiété. Je m'étais énervée toute seule, dans ma voiture, en ruminant les bruits de couloir entendus au bureau, ceux-là même qui m'avaient fait déplacer.
Je pris l'ascenseur, par soucis de rapidité. Une fois en bas je sortis en trombe et sautai ensuite dans mon Alfa et filai. J'allumais la radio dans l'espoir de me changer les idées.
A cette heure-ci je me doutais que Nevada serait au QG alors je m'y rendis. Il fallait absolument que je lui parle. J'en avais assez qu'elle se mette en danger de la sorte. Cette agression de Morales par un Yakuza, c'était plus que je n'en pouvais supporter. Il avait failli y rester et Nevada aurait pu ne pas réussir à le sauver, et ne pas réussir à se sauver elle-même par la même occasion. Je venais de l'apprendre et il fallait que je me calme pour avoir l'air convaincante. Déjà qu'il était évident que j'y allais en désespoir de cause puisque jamais Nevada n'accepterait de laisser son poste, et encore moins de quitter la ville, il fallait au moins que j'essaie de ne pas passer pour une hystérique.

Je m'étais un peu calmée en conduisant comme une dingue, ça m'avait défoulé. J'arrivai au garage. Je me garais comme je le pus et bondis. Je repérai vite Nevada qui était en train de bricoler.

-Hey ! l'apostrophai-je. Ravie d'apprendre que tu m'as prévenue pour l'attaque de la Yakuza. J'ai beau n'être que comptable j'ai le droit de savoir ce genre de choses !

Je tapai du pied et croisai les bras sur ma poitrine. Je soupirai et tachai de prendre un ton plus doux.

-Honnêtement, Nev, tu aurais pu te faire tuer. Et tu sais comme moi que ça serait un miracle si elle oubliait la raclée qu'elle à prise. Il y aura des représailles. Je fis une pause. Le cartel c'est trop dangereux, il faut qu'on arrête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Michelle Rodriguez
Messages : 642
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: We aren't in the Dark ! [PV Lisanna]   Lun 8 Juil - 19:16

Nevada bricolait tranquillement lorsque sa sœur débarque comme une furie dans le garage. Quoi, qu'est-ce qu'il se passe pour qu'elle vienne si tôt ? D'ordinaire, elle ne passe pas souvent au QG, ou du moins pas à cette heure et encore moins avec l'air énervé. Car elle avait beau cacher son énervement, elle la connaissait assez pour savoir quand elle n'est pas contente. Les premier mots lui indiquèrent tout de suite ce qui n'allait pas. Lisanna avait malheureusement apprit l'histoire avec cette foutu Yakuza. Et dire qu'elle avait tout fait pour qu'elle ne l'apprenne jamais. Notre chef avait une bonne raison de ne pas révéler cette histoire, en voilà la raison. Elle soupira et posa ses deux mains sur le capot ouvert et tourna son regard vers sa petite sœur. Que compte t-elle faire ? La gronder pour ne pas lui avoir apprit la vérité. Dans un premier temps, elle préféra se taire, juste pour l’embêter ou pour lui montrer que ça lui était complétement égale qu'elle ne soit pas satisfaite de son attitude.

Lisa continua par un mini discours moralisateur, ce qui la fit lever les yeux aux ciels. Tout ce qu'elle lui disait elle le savait. Bien sur que cette femme reviendra. Si son but et de tuer le chef, Morales sera reprit pour cible c'est certain. Quant à elle, a l'avoir défié, et surtout en l'ayant fait fuir, elle devient une autre cible de cette femme. Non pas pour une mission, juste car elle a dût la blesser de manière psychologique en la ridiculisant. Mais ça ne lui fait pas peur, depuis qu'elle ait enfant Nev' se bat. De plus, son père lui a fait prendre des cours de divers art martiaux pour qu'elle sache se défendre, autant dire que c'est une vrai dur à cuir. Par contre, elle n'était pas d'accord sur le fait que le Cartel soit trop dangereux. Ça l'a toujours été, que ce soit ici ou au Mexique. Aurait-elle oublié que leur père est mort en tant que Chef du Cartel, et c'était à Durango. Aujourd'hui c'est elle qui est au commande, elle a bien voulu se cacher en laissant soit disant ça place à une doublure, mais hors de question qu'elle arrête. "C'est bon, t'as terminée ?" lui demanda t-elle de manière nonchalante. "Ou tu comptes encore me faire la morale ? Si je t'ai rien dis, c'est justement parce que je savais très bien comment tu allés réagir. Visiblement j'avais raison. J'ai pas besoin d'une mère poule. En venant ici, je savais les risques auxquelles je m'exposais. Et c'est pas maintenant que je vais partir. J'ai bien voulu que Morales soit ma doublure, mais n'espère pas que je quitte ou arrête tout. Au cas ou tu aurais oublié, c'est moi LE Chef Ici ! Je sais très bien me défendre et je sais ce que j'ai à faire. Cette Yakuza ne me fait pas peur ! Elle se replongea dans le moteur de la voiture pour ignore sa sœur. Depuis quand vient t-elle lui dicter ce qu'elle a à faire. Elle ferait mieux de surveiller Trini qui a tendance à être plus dangereuse qu'elle et à se montrer quand il ne le faut pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 58
Date d'inscription : 28/06/2013

MessageSujet: .   Jeu 11 Juil - 20:34

Évidemment, Nevada ne me prit pas du tout au sérieux. Je rageai intérieurement. Comment pouvait-elle être si froide et m'ignorer si totalement ? Je ne savais plus quoi faire. Cette tentative était vaine. Devais-je m'énerver encore plus ? Je savais bien que ça serait d'autant plus inutile. Elle était déjà repartie dans sa mécanique. Bordel ! Ne pouvait-elle pas envisager une seconde ce que j'avais à lui dire ?! Je soupirai. Encore.

-Nev ?

Je voulais récupérer son attention. J'étais inquiète, elle n'avait pas l'air de l'être. Dans un sens j'avais confiance en elle, et si elle estimait que ça n'avait pas d'importance je n'aurais pas du m'en mêler plus. Je n'y connaissais rien. Elle ressemblait tellement à Papa... Lui aussi il était déterminé. Lui aussi il avait été chef du Cartel. Et ma mère ne l'en avait jamais empêché. Pourtant elle aussi devait être inquiète aussi, c'est certain. Et si elle l'avait fait, peut-être n'aurions-nous pas eu cette vie aisée que nous avons savourée.
Je voyais bien que j'ennuyais ma soeur avec mes histoires. C'est vrai qu'elle avait déjà accepté de nombreux sacrifices uniquement pour moi. Mais il était normal que je veuille la protéger. Comme il était normal qu'elle en ait marre que je le fasse.
Bon. Alors que faire ? Je me retrouvai au point de départ.

-Ok alors on fait quoi ? On attend que la Yakuza revienne te chercher ? Et moi je m'en vais comme si de rien  n'était ? Je peux pas faire ça Nevada. Tu sais bien que je suis effrayée... Je sais bien aussi que l'on ne peut pas abandonner le Cartel, mais...

Rhooo. Je m'agaçai moi même avec mes jérémiades. Il fallait que je cesse.

Bon. Je sais que tu as déjà fait des efforts, alors je te demande juste d'en faire un dernier. Ne me tiens plus à l'écart de ce genre de choses. Je veux savoir. En échange je vais essayer de ne plus réagir comme ça. C'est d'accord ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Michelle Rodriguez
Messages : 642
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: We aren't in the Dark ! [PV Lisanna]   Dim 14 Juil - 21:00


S'il y a bien une chose que Nevada à toujours détestée c'est qu'on vienne lui dire ce qu'elle doit faire. Justement, c'est ce que faisait sa petite soeur en lui demandant d'arrêter ou d'être encore plus en retrait. Elle a bien voulu céder une fois, mais pas seulement pour ces beaux yeux. Si elle a bien voulu qu'une "doublure" prenne ça place c'est parce qu'elle y voit un atout. Une chose à laquelle ses ennemies ne s'attendront certainement pas. C'est bien pour ça que Morales continue de jouer le chef, mais en réalité c'est toujours elle qui commande. C'est pour ça qu'elle voit souvent Morales pour lui expliquer ce qu'il doit faire ou ne pas faire. A présent, il la connait bien assez pour connaitre le type d'action qu'elle souhaite mener. De plus, elle n'est jamais bien loin de lui, elle se fait passer pour son fidèle bras droit. Plus énervé, elle répondit à Lisanna ce qu'elle avait à dire avant de se replonger dans son moteur. Mais c'est qu'elle était tenace la petite.

Nevada souffla et reporta son attention sur elle. Quel genre de réponse souhaite t-elle ? Qu'elle lui explique de nouveau que les Yakuza ne lui font pas peur et que s'il faut se battre contre eux, elle le fera. Elle le sait déjà. Mais elle ne pouvait pas ignorer l'inquiéter de Lisanna. Au moins, ça la touche de voir qu'elle se fait du souci pour elle. Et voila qu'elle veut encore qu'elle fasse quelque chose. Non c'était vraiment énervant à la longue. En faite, elle fut rassurée quand elle entendit l'objet de sa demande. Elle souhaite simplement être au courant de ce genre de chose. Ce n'est peut être pas une bonne idée, elle risque de s’inquiéter encore plus. "Si ça peut te faire plaisir, d'accord ! Mais à condition que tu ne viennes pas me dissuader de faire ce que j'ai envie de faire. Tu seras au  courant, mais tu n'auras aucun pouvoir de décision. Je reste la chef, je continuerai à donner les ordres. Estime toi heureuse, que je reste dans l'ombre pour le moment." Elle fut un peu sèche en disant ça, mais elle voulait lui faire comprendre qu'elle était assez grande et courageuse pour se débrouiller toute seule comme une grande. Leur père l'a formé pour lui succéder, elle connait toute les ficelles du métier. En plus, elle a grandit dans la rue, dans une bande de garçon, elle ne risque rien. "Marché conclu dans ce cas !" demanda t-elle en s'approchant de Liz et en lui tendant la main droite pour sceller l'accord par une poignet de main. Les mains de Neve' n'était pas très propre, du cambouis était visible sur le dessus de ses doigts mais c'était le prix à payer pour conclure l'accord. Ensuite, elle ouvrit la portière de la voiture et y entra pour mettre le contact. Elle appuya sur l'accélérateur pour voir le bruit que le moteur faisait. Elle sembla satisfaite et sortie fermer le capot. "Tu avais d'autre chose à voir avec moi ?" demanda t-elle avec une voix plus douce et calme qu'avant. Une voix qui indiquait qu'elle était prête à parler d'autre chose que de boulot.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 58
Date d'inscription : 28/06/2013

MessageSujet: Re: We aren't in the Dark ! [PV Lisanna]   Jeu 18 Juil - 15:39

J'avais bien compris qu'elle ne voulait plus que je m’immisce dans ses affaires. Ce n'est pas que je voulais être chef ou me comporter comme tel mais j'estimais que j'avais mon mot à dire, même si, effectivement c'était elle qui devait décider et que je devais admettre qu'elle ne veuille pas m'écouter ou suivre mes conseils. Mais je ne pouvais pas m'en empêcher. J'allais certes devoir faire des efforts maintenant que le "marché était conclu" mais ces efforts consisteraient simplement à lui cacher mes angoisses. Il est vrai que dans un sens, elle n'avait besoin, en plus de tout, de s'inquiéter de savoir si j'approuverais ou non. Même si, j'étais certaine que cette question ne lui traversait que très voire pas du tout -l'esprit.
Je souris et lui serrai la main. Pas la peine de s'inquiéter pour la saleté, j'allais repasser à mon appart et prendre ma matinée. Ce n'était pas comme si la patronne allait me menacer de perdre mon emploi ou que la matinée n'était pas déjà à moitié finie. J'allais certainement prendre le temps de me faire à manger et repartir tranquillement bosser ensuite. C'est que le Cartel était une grande affaire, et que la gestion de la compta n'était pas du tout une option mais plutôt quelque chose d'indispensable. Je m'assurai que nous ne perdions pas d'argent et si c'était le cas je le signalai pour que l'on y remédie. Je vérifiai aussi la fidélité de chacun des membres en contrôlant qu'il n'y avait pas de dépenses inexpliquées ou de trous dans le budget. Et chaque jour le Cartel agissait. Il était donc nécessaire que je ne rate aucune transaction, que je fasse rigoureusement mon travail au risque d'être vite débordée. Or, si j'étais débordée, c'était là que l'on pouvait avoir peur des fraudes. On ne plaisantait pas avec l'argent, et c'était un point sur lequel tout le monde s'accordait. Car si le Cartel permettait d'avoir du pouvoir, il était aussi source de richesses. Et plus on a d'argent plus notre pouvoir est important aussi.
Alors je répondis négativement à Nevada car oui j'étais venue uniquement pour ça. Même si j'en avais un peu honte désormais.
Mais je tenais là une occasion de discuter un peu avec ma soeur, sans que celle-ci est l'esprit occupé par des tâches parallèles. La mécanique ? C'était instinctif pour elle. Si elle le faisait c'était surtout par envie, car de nombreuses autres personnes étaient prêtes à jouer ce rôle pour elle.

-Comment ça va toi ? Excepté le Cartel je veux dire, même si c'est difficile de l'exclure totalement. Et comment va Trini d'ailleurs, tu l'as vu récemment ? Moi j'avoue que je devrais l'appeler parce que ça fait un petit moment qu'on ne s'est pas vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Michelle Rodriguez
Messages : 642
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: We aren't in the Dark ! [PV Lisanna]   Dim 21 Juil - 22:12


Les choses viennent d'être mise au clair, à présent, il ne devrait plus y avoir de problème ou de mal entendu entre elle. Après tout, se serait bête que les deux sœurs soient fâchées. Dans le fond, Nevada comprend un peu Lisanna, mais elle n'a pas le même caractère qu'elle. Peut être parce qu'elle est un peu plus vieille, et qu'elle a plus connu la misère. A sa naissance, la situation familiale était bien pire qu'aujourd'hui. Heureusement, les choses ont changés petit à petit. La famille Sanchez est devenu puissante et redouté dans tout le Mexique. A présent, c'est ici à Oslo que les choses doivent changer. Nevada compte bien s'emparer de la ville. Si elle y parvient, c'est presque devenir le maitre de l'Europe. Et si elle devient cette personne, le monde sera à porté de main. Enfin, ceci est pour le moment une sorte de rêve. Pour le moment, elle se concentre sur la ville d'Oslo qui est loin d'être une partie de plaisir. Deux autres mafias concurrente sont la pour défier les Russes. Bien sur, il ne faut pas oublier qu'un groupe de rebelle combat les mafias toutes confondu et que l'armée et la police de la ville sont à la solde des Russes, ou du moins une bonne partie. Quoi qu'il arrive, le chalenge est intéressante et juste pour ça, le jeu en vaut la chandelle. A présent, elle sait qu'elle peut compter sur sa petite sœur quoi qu'il arrive.

Vu que la petite engueulade est passé, elles peuvent discuter de chose moins fâcheuse. La discussion devint donc plus basique ce qui lui convenait parfaitement. "Comme tu peux le voir ça va très bien. Je reste dans l'ombre. Pendant que j'y suis, je préfère t'en informer avant que tu ne me reproche de ne pas te l'avoir dit, samedi soir prochain je suis invité à un gala de charité à l’hôtel Adonis luxury. Donc si tu ne me vois pas dans le coin, tu ne t'inquiétera pas ! En général, les galas et autres soirées mondaines ne sont pas du tout du gout de Nevada. Mais il faut savoir faire exception à la règle. Ce soir là, Morales ne pourra pas se libérer, il devra s'occuper d'une affaire, c'est pour ça que c'est elle qui y va. Et puis, elle sera la mieux placé pour peut être trouvé des clients potentiels et parler business sans le moindre problème. "Trini, je l'ai vu avant-hier, toujours aussi emballé par son boulot. Tu devrais l'appeler pour faire du shopping, tu sais bien qu'elle adore ça et que c'est votre truc à toutes les deux." Nevada n'a jamais été une fan du shopping, son truc c'est plus les salles de sport ou elle peut frapper dans un sac, ou le garage à triturer et bidouiller des moteurs. Le coté hyper féminine c'est pas elle. Si Lisanna veut passer à coup sur un bon moment avec Trini, faire les magasins c'est le meilleur moyen et elle ne pourra pas lui dire non. "viens, on va s'installer dans le bureau pour discuter." Tout en essayant ses mains sur un torchon, elle se dirigea vers le bureau d’où Morales était sortie il y a à peine cinq minutes. A l'intérieur, elle se dirigea vers le petit frigo et prit une bière et proposa à sa sœur de prendre ce qu'elle voulait. Elle alla s'assoir sur le bureau et décapsula sa bouteille. "Je ne te l'ai pas dis, mais il y a un rigolo qui me tourne autour en ce moment. Un vrai pot de colle ! confia t'elle en levant les yeux au ciel. Chaque fois qu'il me voit, il flirt avec moi, et moi je le fuis..." Cet homme l'intriguait beaucoup. Leur rencontre était le fruit du hasard et depuis, elle a l'impression qu'il est toujours derrière elle. Voila quelque chose qui pourrait rendre jaloux Morales.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 58
Date d'inscription : 28/06/2013

MessageSujet: .   Mar 23 Juil - 20:46

Un gala de charité hein ? Je ris doucement. J'imaginai parfaitement la scène: une foule de gens tous plus parés les uns que les autres. Tous plus en quête de faire bonne impression que les autres. Tous un verre à la main bien entendu. Et Nevada, au beau milieu de ce cirque. En train de soupirer, de sourire tant bien que mal mais surtout d'observer et de lancer une opération promotion du Cartel.

-Et... tu y vas seule, la taquinai-je

Je me doutais de la réponse. Cela m'aurait étonné que Nevada y aille accompagnée. Ça n'était pas du tout elle le genre je-me-donne-en-spectacle-avec-mon-copain. Non. Je pense qu'elle préfère garder sa vie privée réellement privée. Et uniquement profiter d'occasions comme ça pour s'occuper du Cartel.
Quand elle évoqua Trini je sentis quelque chose de bizarre. Je me repris tout de suite parce que je savais que j'avais tendance à trop me fier à mes émotions et donc que mes impressions étaient trop subjectives et certainement abusives. Mais je ne pouvais pas m'empêcher de me dire qu'il y avait encore des tensions entre elles. Quant au "c'est votre truc à toute les deux", il résonnait dans ma tête. Oui je distrayais Trini par le shopping, je pensai sincèrement que ça lui faisait du bien, comme si ça lui faisait oublier tout ses tracas. Mais il est vrai que je n'avais pas fait ce genre de choses avec Nevada. Sans doute parce qu'elle était ma grande soeur et que quand nous étions jeunes, c'était elle qui veillait sur nous et non l'inverse. Je me demandai maintenant si ça n'avait pas été une erreur, et si elle n'avait pas besoin d'une activité annexe du Cartel. La connaissant, ça aurait été difficile de le lui faire oublier. Elle en est la chef. Et elle est doté d'un sens des responsabilités incroyables !
Nous nous dirigeâmes vers le bureau. Je souris de nouveau. Même si c'était mieux au niveau du confort, ça restait très professionnel. Comme quoi Nev n'oubliait jamais son rôle. Je l'imitai en me servant aussi une bière - que soit dit en passant je galérai à ouvrir pendant quelques longues secondes - et pris une chaise que je tournai face à Nev avant de m'y asseoir.
Je bu deux gorgées en l'écoutant avant d'exploser de rire.

-Sérieux ? Un gars du Cartel ? Haha, ça me rappelle un certain autre homme...

Enfin.. Ruben ne flirtait pas vraiment si ? Bref, quoi qu'il en soit il n'arrêtait pas de venir discuter avec moi dès qu'il en avait l'occasion. Et j'avais beau essayer d'être gentille, il m'effrayait légèrement (beaucoup) et je faisais tout pour le fuir aussi. Il avait fait de la taule pour avoir tué deux flics. Ça n'était quand même pas rien. Puis il était trop grand et trop costaud à côté de moi. Je me sentais si impuissante physiquement face à lui que ça en devenait parfois oppressant. Après... il n'avait jamais été méchant envers un membre du Cartel...

Il est vraiment lourd ? Parce qu'on ne sait jamais Nev, s'il te plaît tu devrais peut-être tenter le coup. Tu peux toujours le larguer après. Et le faire assassiner s'il insiste. On a ce pouvoir maintenant.

Je lui fis un clin d'oeil.

Après... s'il ne te plaît pas, il peut toujours être utile pour faire chavirer d'autres coeurs...

Je pensai là à Morales, son bras-droit/faux chef. J'avais vu plusieurs fois certains regards, et certaines attitudes. J'étais pratiquement certaine qu'elle l'aimait bien, et je n'avais pas de raison de douter que ce soit réciproque. Au delà d'être un fidèle bras-droit, il était amical avec elle. Et s'il ne tentait rien, c'était sûrement par peur de la réaction de Nevada, car par expérience elle était plus forte pour la guerre que pour l'amour. Je bu encore un peu de bière et la posai sur le bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Michelle Rodriguez
Messages : 642
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: We aren't in the Dark ! [PV Lisanna]   Dim 28 Juil - 21:19


Nevada n'a besoin de personne pour faire ce qu'elle a à faire. Se rendre à un gala était certes une véritable corvée pour elle. Si elle le désir, elle pourrait très bien envoyer quelqu'un d'autre, quelqu'un de plus approprié et qualifié pour ça. Mais non, parfois il faut tenter des choses qu'on aime pas. Et puis, c'est peut être l'occasion de croiser le fameux Kinsky. Ceci peut aussi être une occasion d'essayer de le tuer. C'est juste une idée, car au final elle ne le fera pas. Si elle est seule comment pourra t-elle s'enfuir ? Un chef de l'envergure du Russe ne viendra jamais à une réception mondaine de se ce genre seul. Et puis, rien n'indique qu'il sera là. Mieux vaut y aller pour faire de l'ombre au marché des autres mafieux. "Tu sais à quel point j'aime ce genre de soirée ! Je préfère être seul comme ça je n'aurai personne à qui me plaindre et je n'ai pas envie de trainer quelqu'un qui sera au final un boulet pour moi. Tu sais bien que je suis débrouillarde !" conclu t-elle en lui faisant un clin d’œil. "En plus, je n'ai qu'une invitation. La prochaine fois, je tenterai d'en trouver une pour toi !" Nevada imagine très bien sa petite sœur l'accompagner à ce genre de soirée. La mode, les cocktails, c'est tout à fait son genre.

Se retrouvant dans le bureau, elle trouva amusant de lui parler de ce type qui lui tourne autour. Ce fut amusant de voir que la première réaction de Lisanna soit de demander si c'est quelqu'un du Cartel. Eh bien non ! De toute manière, les membres du cartel ont toujours tendance à prendre Nevada pour un bon pote et non pour une femme sexy avec qui il pourrait avoir une aventure. "Justement, ce n'est pas l'un de nous. C'est un parfait inconnu !" déclara t-elle après une gorgée de bière. Oui ce type était un inconnu et aussi un fouineur. C'est un hasard qu'il l'ait vu. En faite, la situation de leur "rencontre" est flou. Il lui semble que la première fois ou elle l'a vu, c'est quand elle était en train de casser la gueule à un type qui devait de l'argent au Cartel. Ensuite, l'homme la retrouvait plus tard dans un bar. Et depuis, elle se sent suivit et chaque fois qu'il peut venir la draguer, il vient. Un vrai pot de colle. "C'est juste un inconnu. Un pauvre type qui veut se rendre intéressant. Je le trouve trop sûr de lui. Il croit vraiment je suis intéressée..." Ce qu'elle disait n'était pas totalement vrai. C'est vrai qu'elle le fuit, mais ça l'amuse qu'il la suive. Ce mec est loin d'être moche, un beau gosse qui ne doit pas avoir trop de mal à avoir les femmes qu'il veut. Mais visiblement, il ne s’intéresse qu'à elle. Quoi qu'il arrive, elle ne compte pas dire ça à sa sœur. "Pour le moment, je n'ai pas de raison de le faire tuer, il ne fait que me draguer quand il me voit, et moi je l'envoie balader." La suite du commentaire de Lisanna l'interpela. Qu'est-ce qu'elle entendait par "faire chavirer d'autre cœur ?". Nev' arqua un sourcil interrogateur. De qui parlait-elle ? De Morales ? Ça ne pouvait être que de lui, c'est l'homme qui est le plus proche d'elle. Intérieurement, elle ria. Si seulement elle savait... Tout le monde l'ignore, mais Vargas à était l'amant de Nevada plusieurs fois. Des aventures d'une nuit, rien de sérieux, juste un peu de plaisir. "Je peux savoir de quel cœur tu parles ?" questionna Nevada. Elle voulait savoir ce qui pouvait la pousser à sous entendre quelque chose. Elle a toujours fait attention avec Morales, faisant son possible pour éveiller aucun soupçon.



Dernière édition par Nevada M. Sanchez le Jeu 15 Aoû - 12:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 58
Date d'inscription : 28/06/2013

MessageSujet: .   Jeu 15 Aoû - 10:21

Quoique je ne sois pas fétarde, ce genre de soirée me tentait bien effectivement. Porter une belle robe, boire du bon champagne et discuter avec des gens inconnus. Tout à fait moi. En plus, je suis de nature sociable et je vais facilement vers les gens, en règle générale. Je suis sûre que je pourrais m'occuper des relations avec les clients. Faire de la pub au Cartel ça serait dans mes cordes. Haha je partais un peu loin dans mon délire là je crois. Je glisserais l'idée à Nevada un de ces quatre. Mais pas tout de suite. Je venais déjà de lui faire faire une promesse. Il fallait que j'y réfléchisse. Est-ce que j'avais vraiment envie de m'engager moi aussi dans le business familial ? Oui mais.. il ne fallait pas que ça soit dangereux.. Breeeef, arrêtons de rêver et reconcentrons-nous sur les paroles de Nev.

Un parfait inconnu.. C'était tout de même assez incroyable.

-Et comment vous êtes-vous rencontrés ?

Il était clair que Nevada était une femme superbe. Enfant j'avais envié ces cheveux, je ne comprenais pas tout à fait pourquoi les miens étaient aussi clair et les siens si foncés. Au fil des ans elle était devenue très jolie. Je l'avais longtemps admiré, et je l'admirais encore aujourd'hui.
Et au delà de sa beauté, sa force de caractère lui donnait un charme fou. La preuve, ce jeune homme insistait lourdement apparemment.

-Excuse-moi d'avance de te dire ça, je sais que tu es prudente mais je te le dis quand même, je ne remet pas en cause le fait qu'il soit attiré par toi hein, mais... c'est étrange quand même non ? Qu'il arrive dans ta vie comme ça et qu'il insiste tellement ? Tu n'as peut-être pas de raisons de le tuer maintenant mais reste vigilante. Il pourrait ne pas être là par hasard.

J'esquissais un sourire. Nevada avait posé la question de manière distance, comme si elle n'avait aucune idée de qui je parlais, comme si elle s'en moquait un peu. Mais comme si uniquement. Car si elle demandait c'est qu'elle n'était pas vraiment indifférente. Du moins c'est ce que je croyais.

-Ne me dis pas que tu n'as pas remarqué ? Tu n'as jamais fait attention à la façon dont ton bras-droit te regardait ? La prochaine fois, sois plus attentive, parce que si je ne m'abuse il en pince pour toi, et pas qu'un peu... Je souris une nouvelle fois. Et puis je dirais même que toi aussi tu l'aimes bien non ?

Je ne vois pas comment il aurait pu en être autrement. Nevada jouait les dures, mais elle était tout de même humaine. Morales était physiquement très bien, et tout aussi bien dans sa façon d'être. Il avait de nombreuses qualités. De plus, à cause du boulot ils passaient pas mal de temps ensemble, elle l'avait choisit à lui pour être son bras droit. Autant de choses qui laissaient facilement penser qu'ils auraient fait un jolie couple et que ça n'était pas l'envie qui manquait. Alors que manquait-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Michelle Rodriguez
Messages : 642
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: We aren't in the Dark ! [PV Lisanna]   Dim 18 Aoû - 22:26


Nevada disait vrai, la prochaine fois elle fera son possible pour avoir une autre invitation et laissera quelqu'un venir avec elle. Ou alors cette fois-ci elle obligera Morales à y aller et sa petite sœur pourra très bien l'accompagner. Elle a totalement confiance en son bras droit, elle sait qu'il fera tout pour protéger Lisanna si besoin.

La discussion venait de bifurquer sur cette étrange inconnu qui s’intéresse beaucoup trop à elle. Elle savait que cet homme est Américain, elle le savait grâce à son accent qu'elle reconnaitrait entre tous. Et puis, c'est vrai qu'il a plus le style d'un Américain qu'un homme du coin. Ce n'est qu'une intuition, mais elle ne le voit pas dans une des mafias, que ce soit Russe, Japonaise ou Italienne. Ce n'est qu'un simple civil un peu trop curieux. Liz voulait savoir comment ils se sont rencontrés. Si seulement on peut appeler ça une "rencontre". "Crois moi, je n'ai rien fais pour rencontrer ce type. Je crois bien qu'il me suivait, mais je n'ai pas fais gaffe. Je devais voir un type qui ne nous devez l'argent, ça a dérapé et je me suis battu contre lui. C'est à ce moment là, que ce mystérieux jeune homme est venu. Quand je l'ai vu, je suis partie. C'est tout !" Autant dire qu'elle n'avait absolument rien fait pour qu'il vienne. C'était peut être juste un passant qui croyait qu'elle avait besoin d'aide. Sauf que maintenant c'est devenu un pot de colle !

Sa petite sœur trouva tout de même étrange qu'il la suive autant. C'est vrai que ce n'est pas vraiment commun. Pour Lisanna ce n'est peut être pas un hasard. C'est pour ça qu'elle conseille sa grande sœur de rester sur ces gardes. Elle se fait vraiment trop de souci pour elle. Nevada n'est pas du genre à sortir sans faire attention. Elle sait se défendre et elle sort rarement sans avoir une arme à feu ou une arme blanche sur elle. "Ne t'inquiète pas, je fais très attention. N'oublie pas que c'est moi la chef. Je pense que je prends beaucoup plus de précaution que vous tous. Si ça se trouve, il a juste eu le coup de foudre pour moi !" confia t-elle en rigolant. C'est une chance que ce type ne soit pas moche, c'est vrai qu'à y regarder de plus prés, il est plutôt beau gosse. Sauf qu'elle ne compte pas faire ami-ami avec lui. Le fait qu'il soit toujours dans les endroits ou elle va commence à lui taper sur le système.

La petite sœur avait hélas remarqué quelque chose d'autre. C'était justement ce que Nevada ne voulait pas montrer. Soit disant que Morales avait tendance à la regarder d'une certaine façon. Ceci la fit rager intérieurement contre lui. Les choses n'avaient pas dû être assez clair avec lui. Elle avait pourtant donné l'ordre à ce qu'il ne montre aucun sentiment quand les autres sont là. Les choses doivent rester platonique. Nev' va devoir discuter avec lui sérieusement. Ce n'est pas parce qu'ils ont eut plusieurs fois une aventure ensemble que c'est sérieux. "Je pense plutôt que c'est de l'admiration que tu vois dans ces yeux. On se respecte, c'est tout." Cette explication n'est pas vraiment crédible, entre un regard qui exprime du respect et un autre du désir, il y a une grande différence. "Lisanna, c'est mon bras droit et mon ami depuis très longtemps. Bien sûr que je l'aime bien. Mais, il n'y a rien de plus. Et puis, il me semble que ma vie sexuel ne te regarde pas. Je croyais d'ailleurs que tu ne voulais rien savoir de ce que je peux faire avec les hommes. Ce n'est pas ce que tu m'avais dis un jour ?" lança t-elle en espérant bien avoir retrouvé le souvenir qui la forcerai à ne plus poser de question. "Tu ferais mieux de t'occuper de toi et de te trouver un mec. Tu es jeune et jolie, qu'est-ce que tu attends ? La moitié des hommes du Cartel aimerait sortir avec toi !"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 58
Date d'inscription : 28/06/2013

MessageSujet: .   Jeu 29 Aoû - 13:56

Plus elle parlait de cet inconnu plus je finissais par croire qu'elle lui était vraiment indifférente. Cela devait à peine la flatter et encore je n'en étais plus bien sûre. Ça semblait légèrement l'agacer aussi. Elle affichait un tel flegme... Comme si ça ne lui importait pas, que c'était futile et que cela ne l'amusait même pas. Est-ce qu'elle méprisait à ce point les relations humaines ? Et Morales n'échappait pas à la règle lui non plus. Elle en parlait presque avec dédain. De l'admiration ? Comment pouvait-elle penser cela, c'était fou. Elle ne croyait pas ce que je lui disais. Ou alors elle ne voulait pas le croire. Et peut-être même carrément les deux combinés. Ce qui étaient encore pire. Elle n'avait donc pas envie de se caser ?
-Je t'assure que ce n'est pas de l'admiration dans les yeux de Morales. Et en effet je ne m’intéresse toujours pas à ta vie sexuelle. Mais j'avais remarqué ça.. Je me disais que peut-être vous étiez ensemble mais que tu ne voulais pas que ça se sache.
C'était intéressant comment elle avait dévié la conversation. La meilleure défense c'est l'attaque c'est vrai. Alors forcément, c'était inévitable. Ce sujet la gênait, ou tout du moins elle ne voulait pas en parler, ça allait être à mon tour de passer à table.
Je souris quand le sujet vint comme je m'y attendais. Et elle n'y alla pas de main morte ! A l'entendre on aurait pu croire que j'avais un harem potentiel à moi toute seule mais que je choisissais de repousser tous les hommes. Ce qui était faux. Je ne voyais pas du tout la moitié des hommes à mes pieds non. A vrai dire je n'en voyais qu'un. Et encore. J'hésitais à le compter comme un "prétendant".
Tu as l'art de l'exagération dis moi ! Je ne vois pas vraiment de qui tu parles en plus. Et puis je ne sais pas. Je n'ai jamais réfléchi à la question en fait.
C'était vrai. Et d'ailleurs il allait peut-être falloir que je m'y mette. Je ne sais pas pourquoi je n'avais laissé aucune chance à ma vie amoureuse comme ça. Un peu comme Nevada dans un sens. Mais d'un autre côté, cela ne me perturbait pas beaucoup pour l'instant. J'avais déjà une famille, une famille soudée par le Cartel que j'aimais et qui m'aimait.
-C'est vrai, je devrais envisager de trouver quelqu'un mais... toi aussi. Tu es tout aussi jeune et jolie. Mais ça n'a pas l'air de t'intéresser je me trompe ? Tu vas sans doute me dire que tu as plus important à faire, que tu es la Chef que tu as des responsabilités, pas le temps pour ça ? C'est ça n'est-ce pas ?
Oui, j'étais presque sûre qu'elle allait me répondre quelque chose de ce genre, en plus je me faisais une pierre deux coups en changeant de sujet - même si c'est vrai que je ne l'avais pas fait totalement exprès. Il me tardait de voir sa réaction. Quelle excuse pourrait-elle me donner ? Et quelle excuse pourrais-je lui donner moi si elle insistait ? Je n'avais pas d'excuses. Je n'y avais juste jamais pensé. Enfin, j'y avais pensé mais vaguement. Je n'avais jamais regardé aucun membre du Cartel comme un potentiel homme de ma vie. Encore maintenant cette idée me faisait sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Michelle Rodriguez
Messages : 642
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: We aren't in the Dark ! [PV Lisanna]   Lun 2 Sep - 22:18


Sa petite sœur s'intéressait beaucoup trop à sa vie privée, ou du moins le coté sentimental de sa vie. Hors Nevada n'est pas de ce genre de fille. Les sentiments, l'amour non c'est pas pour elle. Elle préfère largement prendre son pied une ou deux fois avec un mec et ça lui suffit. A quoi bon rester avec le même homme. La jeune femme est persuadé qu'un humain n'est pas destiné à aimer une seule personne tout au long de sa vie. Après tout, il y a des milliard d'être humains, alors pourquoi ne devrions nous en aimer qu'un seul ? Lisanna voulait à tout prit croire que Morales a le béguin pour elle. Jusque là, il ne lui a jamais rien dit et franchement tant mieux. Elle préfère ne rien savoir. Coucher avec lui de temps en temps lui suffit, pas besoin de sentiment pour ça. En plus, c'est son meilleur ami, ça serait trop bizarre de l'aimer d'une manière différente que d'un simple sentiment d'amitié. D'un autre coté, coucher avec son meilleur ami ça serait bizarre pour n'importe qui...sauf pour Nev. "Écoute, Morales est un ami et mon bras droit. On a peut être couché ensemble, mais c'était juste histoire de prendre notre pied. Il n'y a rien de plus entre nous." décida t-elle de conclure ne voulant pas remettre le sujet sur le tapis.

Si c'est l'heure de parler vie amoureuse, on pourrait très bien parler de celle de Lisanna. Elle est bien plus belle que Nevada, un peu plus jeune également, et elle est toujours célibataire. Est-ce normal ? Au moins elle, elle n'a pas à devoir être à la tête de tout le cartel. Aucun besoin de diriger tout le monde, moins de responsabilité que sa grande sœur. Alors elle devrait avoir un peu de temps à accorder à un homme. Si son excuse c'est qu'elle n'y a jamais réfléchie c'est vraiment minable. D'ailleurs, Nev' leva les yeux au ciel, pas très convaincu. "Tu es encore pire que moi... Tu sais si tu ne veux pas chercher, je peux certainement te présenter des hommes. Tu n'auras plus qu'à choisir celui qui te plait !" s'amusa la chef. Lisa voulait que sa sœur pense aussi à trouver quelqu'un. Elle soupira, ce n'était pas la peine, elle est bien seule. Les choses sont tellement moins compliqué quand on a pas un homme sur le dos. "Comme tu dis, j'ai bien mieux à faire que de me chercher un homme. De plus ma position n'est pas évidente. Tu connais beaucoup d'homme qui aimerait être en couple avec une femme qui est le chef d'un des plus gros réseau mafieux ? Les hommes on un égo démesuré, il ne supporterait pas qu'une femme soit plus forte et les dirige. Et je n'ai pas la moindre envie d'avoir un mec qui va m'énerve et me donner des conseils car il me pense faible. Je pense également que j'ai un cœur de pierre. Je n'ai pas d'amour à donner et c'est très bien ainsi. Je ne suis pas comme toi Lisanna. Toi tu es la petite fille douce et moi je suis le garçon que nos parents auraient voulu avoir." Les paroles de Nevada pouvait sonner assez durement, mais elle était honnête et disait ce qu'elle pensait. Si sa frangine n'est pas contente ça ne change rien. "Peut être que tu devrais sortir un peu avec Trini, elle te montrera ce que ça veut dire "s'amuser" et "draguer". Peut être que tu trouveras ton prince charmant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: We aren't in the Dark ! [PV Lisanna]   

Revenir en haut Aller en bas
 

We aren't in the Dark ! [PV Lisanna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [VX]Dark earth[Stopper]
» Thor: The Dark World [11/08/2013]
» Dark Shadows
» Voix de Dark Vador sur Nuvi 250
» Nissan Juke : Nouvelle Série Limitée Dark Sound

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Power to kill :: Gamle Oslo :: Rues :: Garage "Mexanik"-