Partagez | .
 

 Le contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avatar : Michelle Rodriguez
Messages : 642
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Le contexte    Mer 1 Mai - 22:03





Les pires histoires sont des
histoires de famille


Cela arriva en un seul coup, comme une déferlante s'abat sur la falaise. Wall Street s'écroula le 15 janvier 2013. Après le Black Thursday, le Jeudi Noir, ce fut un Hopeless Tuesday, un Mardi sans espoir. Deux jours plus tard, les bourses de Paris, Londres, Tokyo, Frankfort et Hong Kong furent anéanties. L'économie mondiale basée principalement sur le dollar fit une chute vertigineuse, les monnaies toutes dépendantes les unes des autres furent dévaluées. L'Euro tint bon quelques jours, mais résista pas à la demande des consommateurs. La livre sterling fut dévaluées, le Yen perdit toute sa valeur et le Yuan chinois fut réduit à néant. Les pays tentèrent de trouver quelques remèdes immédiat. Ils firent le mauvais choix en se fiant à des valeurs qui jusqu'à l'heure avaient été sûres : pétrôle, gaz, matières premières, or... Les pays scandinaves, furent un peu moins touchés. En effet, la Norvège et la Suède n'étaient pas très présents sur le marché international et les monnaies des deux pays parvenaient à s'équilibrer dans ce maelström de chutes vertigineuses et d'inflation. La Norvège mise sur le pétrôle et concentre toute ses réserves d'argent. C'est ainsi qu'arrive en ville un certain Vladimir Kinsky, russe de son état et Magna du pétrôle. Malheureusement, Kinsky est également parrain d'une mafia très virulente. Il s'installe donc à Oslo, lorgnant sur le pouvoir qui chancelaient dans cette crise mondiale. Deux semaines plus tard de ce même mois de juin 2013, c'est au tour d'un japonais de faire son apparition : Jirô Kaneyama, un oyabun yakusa tout aussi puissant que le russe.

Les deux clans survivent au coeur de la ville, s'affrontant dans l'ombre, gagnant, perdant, sans jamais parvenir à se départager, si bien qu'ils contrôlaient la moitié de la ville en quelques mois et finalement toute la capitale fut coupée en deux. Aucun habitant d'Oslo ne fit la différence et les tractations restèrent dans l'ombre pendant de nombreux mois. La Norvège et la Suède misèrent ensuite sur une politique isolationniste. Les deux pays fermèrent leurs frontières, ignorant encore avoir accueilli deux prédateurs des plus féroces. Pendant deux ans, ils vivèrent en autarcie, les gouvernements se suffisant à eux-même. Une politique d'austérité particulièrement sévère fut ordonnée, votée et appliquée. Petit à petit, on vit un début de redressement. Le gouvernement se mit à investir en masse dans le BTP, les emplois furent décuplés, le salaire minimum stagna un peu de temps et augmenta, le chomage diminua, le portefeuille de la ménagère fut de nouveau alimenté et les conditions de vie reprirent des couleurs. La vie moderne et plaisante fleurissait à Oslo.

Tant et si bien que la Norvège, suivie de près par la Suède réouvrirent leurs frontières et l'Europe toute entière se tourna vers ces deux pays. L'euro qui s'était lamentablement écroulé fut aboli et on prit une nouvelle monnaie unique : la couronne norvégienne. Bientôt, ce fut le monde entier qui se tourna vers la Norvège. On n'utilisa plus le dollar ou le yen pour les commerces internationnaux, mais la couronne. Aussi inconcevable que cela ne put paraitre, la Norvège, petit pays qui ne payait pas de mine dans les tractations mondiales, se retrouvaient sur les bancs, au premier rang en 6 ans. L'argent qui avait permi de se renflouer venait de deux hommes particulièrement décidés à se tailler une part mémorable d'un gateau gros comme la Terre. Kinsky et Kaneyama avaient été des visionnaires très compétents. Mais comme chaque homme avide et avare de pouvoir, ils ne voulaient pas partager.

Et le 4 septembre 2020, ils se déclarèrent la guerre. Ouverte. En pleine ville. De nombreux civils furent tués, de nombreux batiments furent détruits. Attentats, assassinats, explosion, suppression... Ce fut, pendant un mois entier, un remake de la Saint Barthélémy que les français connaissaient si bien. Le 10 octobre 2020, le Roi de Norvège décrêta la mise en place de la Loi Martiale. Tous les militaires norvégiens possibles et imaginables furent envoyés à Oslo, pour tenter d'arrêter le massacre. Des barrages furent mis en place autour de la capitale, le Roi s'exila en Suède, un embargo fut imposé. Mais rien y fit. Pendant plusieurs années, les deux clans s'étaient fait énormément d'argent. Ils avaient patienté aussi longtemps et la corde avait cassé. Ils voulaient savoir qui était le plus fort. Vers la fin du mois de janvier 2021, après quatre mois d'intenses conflits, les militaires sont complètement dépassés et c'est de toute l'Europe qu'on envoie des troupes, craignant une nouvelle crise économique.

Dans une attaque parfaitement planifiée le 2 juillet 2021, le Général en charge des opérations de reconquête de la ville est assassiné sous les caméras de nombreux reporters de guerre. Il est remplacé seulement quelques jours après. C'est alors que Vladimir Kinsky prend une décision qui va marquer au fer blanc la tournure de la guerre. Si Kinsky a les hommes, a les armes, a les moyens de tenir tête aux militaires pendant des années, il prend une toute autre direction. Il achète le nouveau général. La peur de la mort? L'appat du gain? Qui sait... L'armée désormais corrompue se place sous les ordres des russes. Et en début d'année 2022, les japonais plient bagages et battent en retraite. Ils disparaissent d'Oslo. Kinsky s'impose comme seul maître de la ville et asseoit son pouvoir. Les militaires qui s'aperçoivent qu'ils ont été trahi par leur propre chef, se rebellent, s'exilent ou passent à l'ombre afin de préparer une contre-attaque et créent un groupuscule. Ils se nomment eux-même les Renégats.

Vladimir Kinsky sait qu'il ne pourra pas rester isolé ainsi. L'économie, avec la guerre est chancelante, mais tient bon. Alors, en homme de commerce, en dirigeant habile, il continue d'importer et d'exporter tout ce qui passe entre ses mains. Il importe de nombreuses filles, qu'il place sur les trottoirs, il exporte de l'argent blanchi, il importe de la drogue, il exporte des armes. Il relance l'économie dans le bâtiment, valeur sûre, la ville revit. Ce n'est plus difficile de vivre à Oslo, le crime est devenu roi, mais les habitants n'y sont que très rarement mélés. Et qui dit crime, dit appat du gain. Le 20 janvier 2023, les japonais reviennent à la charge, bien décidés à retrouver leur autorité d'avant. Kinsky ne voit pas cela d'un très bon oeil, mais il a besoin de la moindre couronne pour garder un contrôle stable du pays. Les japonais sont bien prêts à faire quelques concessions, mais visent déjà le trône du russe. Ils parviennent à trouver les Renégats et leur proposent un marché... insolite... Autrefois, ils se sont affrontés, aujourd'hui, ils vont s'entraider afin de faire tomber le Russe.

Mais la gloire attire toujours d'autres yeux avides. Les italiens, menés par un couple diabolique, décident de mettre un pied sur le territoire norvégien. L'Italie est au plus bas et après avoir écumé toutes les grandes villes européennes, ils décident de venir à Oslo, ville forte et riche. Les mexicains, attirés par l'ampleur du marché de la coke que Vladimir Kinsky a pu se mettre dans les poches, viennent mettre leur grain de sable dans la partie. Producteurs acharnés, ils sont bien décidés à prendre le monopole sur les russes.

Oslo est devenue une ville moderne, rutilante, magnifique à vivre. Elle a retrouvé la splendeur d'autrefois et dépasse maintenant Londres ou Paris. Il y fait bon vivre, mais tout doit se monnayer... comme la tranquilité. Et l'argent... il tombe dans l'escarcelle d'un russe.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Créer une fiche de contexte avec une image en arrière-plan
» Cadre bref contexte + nouveautés + staff + partenaires + boutons de vote
» [Basil] Demande de mise en page
» context menu strip
» Page d'accueil forum One Piece RPG [SeLfde4Th7]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Power to kill :: Partie Administrative :: Au commencement-